TikTok revoit ses paramètres de confidentialité pour les mineurs

TikTok revoit ses paramètres de confidentialité pour les mineurs
Crédits : antonbe via Pixabay

Avec 800 millions d’utilisateurs actifs dans le monde, le succès de TikTok n’est plus à prouver. La plateforme de partage de vidéos séduit de nombreux internautes et surtout parmi les plus jeunes. Selon les chiffres de Globalwebindex, en 2019, 41 % d’entre eux avait entre 16 et 24 ans. Certains sont encore plus jeunes puisque la limite d’âge est fixée à 13 ans. Pour sécuriser son réseau social, et certainement protéger les plus vulnérables du harcèlement en ligne, TikTok change sa politique et va bloquer certaines fonctionnalités. Ainsi, les comptes TikTok détenus par des enfants âgés de 13 à 15 ans seront automatiquement configurés en privé. Concrètement, ils ne seront accessibles qu’aux amis de l’utilisateur. La nouvelle mesure s’appliquera aussi bien aux comptes déjà actifs qu’à ceux des nouveaux arrivants. Du côté de l’espace commentaire aussi TikTok revoit sa copie. Deux configurations seront disponibles : « Amis seulement » ou « personne ». Concrètement, il ne sera pas possible de commenter avant d’y avoir préalablement été invité. C’est une fonctionnalité sensiblement identique à celle proposée par Twitter depuis cette année. Enfin, TikTok va aussi empêcher le téléchargement des vidéos des jeunes utilisateurs et ils ne pourront plus faire de duo. Il faut dire que la fonctionnalité a largement été utilisée sur le réseau social dans le cadre du harcèlement en ligne. Les adolescents, entre 16 et 17 ans, pourront quant à eux continuer d’en profiter, mais à quelques conditions. Par défaut, les duos ne seront autorisés qu’aux amis, même s’il sera possible de revenir sur la configuration classique d’un rapide tour dans les paramètres.

TikTok dans le viseur du Centre pour la Démocratie Digitale américain

Ces nouvelles mesures, bien que plutôt prometteuses, ne rassureront pas en revanche les nombreux défenseurs des droits des enfants en ligne. Le Centre pour la Démocratie Digitale, une coalition des principaux groupes américains de défense des enfants et de la protection de la vie privée, avait déposé une plainte à la Federal Trade Commission (FTC) américaine en mai dernier. Le CDD exhortait l’institution d’enquêter et de sanctionner le réseau social pour « avoir mis en changer la vie des enfants en violant la protection de leur vie privée en ligne. » En 2019, TikTok avait déjà dû s’affranchir d’une amende de 5,7 millions de dollars pour avoir collecté illégalement les données personnelles des enfants qui utilisent son réseau social. Un an plus tard, « avec des enfants et des familles mis en quarantaine qui affluent vers le site, TikTok n’a pas réussi à supprimer les informations précédemment collectées auprès des enfants et continue de le faire sans préavis, ni consentement des parents » expliquait alors le Centre dans un communiqué daté de mai dernier.

TikTok revoit ses paramètres de confidentialité pour les mineurs